Fondu au Crabe: la suite de Boudu

Après l’échec commercial de Boudu Fondu (1),
la production s’est retrouvée les poches vides.
Nous avons décidé d’engager les dépouilles de coquillages,
ayant fait don de leur vivant de leurs restes
à la cause du cinéma calédonien.
Nous espérons ainsi couper court
aux réclamations d’indemnisations de prétendus bénévoles
en cas de succès planétaire de Fondu au Crabe.

(1) ainsi que l’échec populaire de la religion que ce film tentait d’imposer aux esprits:
le Bouddhufondisme.

Fondu au Crabe

Une réflexion sur « Fondu au Crabe: la suite de Boudu »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *