jan 012009
 

Le piège du jeu vidéo et du movie manga
n’est pas tant la conduite addictive
que l’étouffement de la dynamique infantile.
Le jeu caricature la difficulté,
tout en rendant l’impossible
finalement banal à réussir.

Comment entreprendre quoi que ce soit dans le monde réel
quand son travestissement est répété de jeu en jeu?
Si le premier obstacle concret met en échec
alors qu’il semblerait risible dans le monde virtuel?

La vision de l’exploit
est le meilleur stimulant de l’émulation
quand il reste vraisemblable
et n’est pas cloné jusqu’à la banalisation.

Continue reading »