nov 142008
 

La protection contre les moustiques est un sujet aigu en Calédonie:
pas de paludisme, mais la dengue,
maladie habituellement bénigne (syndrome grippal),
possiblement très grave si l’on attrape 2 variétés différentes du virus à quelques mois d’intervalle:
L’organisme réagit d’une façon excessive… jusqu’à s’auto-détruire.

Alors? Où sommes-nous exactement?

Le vecteur: un moustique qui pique le jour,
facile à massacrer si l’on n’est pas déjà atteint de maladie du sommeil?
Oui mais présent parfois en telle densité
que certains soldats percent vos défenses débordées.

Quelles solutions pour faire fuir ces lanciers vindicatifs?
Continue reading »