La France est-elle indépendante ?

Cette question est un contrepoint ironique à Pourquoi la Nouvelle-Calédonie veut-elle l’indépendance? Elle pourrait s’intituler également : “Existe-t-il un pays indépendant?“ Non, il n’existe que des interdépendances. Ne serait-ce que parce que toutes les nations partagent la même atmosphère, même soleil, mêmes ressources globales d’un écosystème. Voire le même sol : si vous descendez suffisamment, il devient celui d’un autre 😉

L’indépendance, aujourd’hui, est plutôt le choix d’appartenir à un ensemble de nations. Unies par une culture, prioritairement. Est-ce un lien suffisant ? Un lien rapproche… et repousse ce qui n’est pas lié. Quel handicap est-il en tant que repoussoir ? Quand une culture est économiquement désavantagée face à une autre, ne transfère-t-on pas le handicap d’une nation à l’ensemble en les regroupant seulement par la culture ?

Un ensemble de nations n’est pas davantage indépendant. Son interdépendance est encore moins apparente à ses citoyens que celle de la nation. Elle ne mélange plus des personnes mais des nombres, des paramètres financiers et politiques.

L’indépendance se perd dans cette hiérarchie d’interdépendances, qui commence avec le citoyen au milieu de son cercle familial. Au point que la question “Pourquoi voulez-vous l’indépendance?“ apparaît terriblement confuse. Demandons plutôt : “A quel sujet souhaitez-vous plus d’indépendance ?“.

*

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *