Démo-crade

Les démocraties nationales n’ont rien d’un cadre pour le respect du droit des individus. Ce sont des groupes soudés autour de la promotion de leur prince, persuadés de pouvoir s’élever dans son sillage.
Tous ses mensonges, toutes ses corruptions sont excusables. L’on s’enthousiasme de le voir paraître au balcon, alors que derrière, dans l’ombre, des peuples entiers travaillent comme esclaves, leurs chefs vénaux achetés sans mal, leurs femmes vendues aux riches, leurs enfants placés sur des chaînes de montage.
Démocratie nationale, ou tribale ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *