Oct 202017
 

Pourquoi la Calédonie subit-elle à la fois sécheresses et inondations répétitives ? Comment se fait-il qu’aucun réservoir (autres que ceux des mines) ne vienne réguler les deux, dans une contrée où le relief s’y prête remarquablement ? La Calédonie n’a aucun déficit global en eau, et l’eau est un problème permanent. Les barrages régulent efficacement le réseau hydrologique. Ils ont l’avantage supplémentaire de pouvoir héberger de petites unités hydro-électriques. Énergie renouvelable complémentaire du solaire dans les périodes où le soleil est caché par les pluies. Un pas de plus vers l’indépendance énergétique. Plusieurs petits barrages défigurent moins le paysage qu’un seul grand, ont un risque de rupture très faible, et réduisent le coût de transport de l’électricité. Production plus proche de la consommation. Eau et énergie dans un réservoir à la porte de la commune. Le financement ? Les aides constantes en période de sécheresse et d’inondation sont aussi coûteuses qu’un emprunt finançant les transformations, dont les effets se feront sentir bien après son remboursement. Du travail pour les entreprises du territoire, dans une période où le bâtiment fléchit…

La Calédonie manque-t-elle de visionnaires ? Ses politiciens sont-ils plus habiles à partager récriminations et pleurs de ses habitants spoliés, plutôt que dire « Je vais faire en sorte que cela cesse » ?

 Posted by at 13 h 02 min

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)