Avr 012011
 

Il est parfaitement possible d’organiser son existence selon des lois non « naturelles », ou plus exactement : fausses d’après un autre système de références. Exemple très simple : le bridge est un jeu qui modèle l’esprit de ses adeptes selon des règles parfaitement arbitraires : 2 couleurs sont « majeures » et il importe de les annoncer davantage que toute force dans une couleur mineure. Un candide se demandera bien pourquoi. Le comportement du bridgeur est cependant parfaitement logique autour de ces lois.
Vous pouvez ainsi choisir vos propres principes d’existence — Dieu existe ; l’Homme est bon ; la Nature est sacrée ; la position des astres détermine mon destin — et vivre d’une façon parfaitement cohérente alors qu’elle ferait lever les yeux au ciel à un individu n’adhérant pas à ces principes. Il existe des choix plus faciles à assumer que d’autres : Si vous vivez dans une famille de scientifiques et que vous décidez de croire à votre horoscope, préparez-vous à armer vos réparties. Il existe surtout des modèles qui collent mieux à la réalité quotidienne que d’autres. Celui de croire qu’un miracle divin va transformer votre destin peut vous laisser déçu dans une société où l’entreprise personnelle est fortement promue.
La science perturbe non pas par les connaissances découvertes en elles-mêmes, mais par leur caractère envahissant : Le savoir se diffuse beaucoup trop vite et vient secouer, comme un tremblement de terre, les modèles utilisés depuis longtemps par certains, à leur plus grande satisfaction. Tout le monde n’est pas prêt à abandonner Dieu, les signes du Zodiaque, ses illusions sur la nature humaine. C’est un chemin personnel qui s’infléchit facilement quand on est curieux, pas contraint. La science est rude. Elle progresse à l’allure des machines, pas de celle, plus lente et majestueuse, de nos consciences. Il faudrait que notre éducation nous ait mieux préparé à l’absorber. Mais n’allons-nous pas alors nous rapprocher des machines ? Que devient la connaissance sans digestion ? Le passé de l’humanité recèle de mauvais exemples.

 Posted by at 2 h 16 min

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)