Cycle de Tschaï, de Jack Vance

Posted mai 21st, 2011 by admin


Avez-vous un auteur fétiche ? Celui dont vous attendez avec impatience la plus petite des nouvelles, pour courir l’acheter les yeux fermés et n’avoir jamais été déçu ? Le panthéon des auteurs de science-fiction est un endroit bien rempli, et au-dessus il y a… Jack Vance. Son style est un mélange inimitable d’humour, de fatalité étonnamment mariée à l’opiniâtreté, et d’intelligence profonde des personnages — je n’ai jamais pu me faire aux anti-héros —. Les intrigues ont presque toujours une saveur policière, mais aucun polar n’a bénéficié de décors aussi exotiques.
Quasiment tous les livres de Vance méritent leur place ici. Tschaï est l’un des plus anciens et des plus connus, au point que Li-An et Morvan en ont tiré une BD très fidèle à l’univers du livre.

Tschaï est une planète un peu plus grosse que la Terre, à douze années-lumière de celle-ci. Quatre peuples étranges (correspondant aux quatre différents tomes), issus du croisement entre des hommes et des extraterrestres, se partagent les lieux. Ils suivent chacun une histoire et des objectifs propres, mais tous sont d’accord au moins sur un point : les humains sont des esclaves.
Adam Reith, éclaireur à bord de l’Explorateur IV, est chargé de découvrir l’origine des signaux émis depuis Tschaï il y a deux siècles. Et se jette, seul, dans la gueule du loup… mais un éclaireur n’est-il pas « pour moitié un acrobate, pour moitié un savant fou, et aussi un monte-en-l’air…, quelqu’un qui aime le changement », comme l’explique le commandant Marin, capitaine à bord de l’Explorateur IV. Et, en effet, seul le courage, la détermination et l’ingéniosité de Reith lui permettront de survivre dans ce milieu hostile.

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>