Sep 062008
 

Depuis qu’un psychologue écossais a montré que les superjeunes
(ceux qui font 10 ans de moins que leur âge, de 18 à 102 ans…)
font au minimum 3 fois l’amour par semaine, vous n’avez plus le choix:
Il faut approfondir (!) cette interface conjugale.

Travaillez votre physique: L’équation est du 1er degré:
Apporter du plaisir + Montrer que vous en prenez = Déplaisirs étouffés
Plus votre binôme mettra de temps à se remettre,
plus longtemps il ignorera ces défauts
que vous vous évertuez péniblement à corriger.

Alternatives à « faire l’amour »:

Aucun terme désignant le rapport sexuel ne m’a jamais pleinement satisfait,
du vulgaire « baiser » au « faire l’amour » parfois bien peu en rapport avec l’amour.
Existe-t-il en fait un verbe capable de décrire la richesse des situations où le rapport sexuel s’opère?
Plutôt que chercher cet impossible Graal,
enrichissons plutôt le dictionnaire
d’expressions que vous pourrez choisir,
et accorder à chaque occasion,
tel le présent d’une fleur aux qualités uniques
symbolisant l’union de votre humeur et de l’aura de votre mie.

N’hésitez pas à soumettre vos idées/situations…

Technique:
-opérer un raccordement érotique
-émulsionner principes masculin et féminin
-encadrer la faille sans se rogner les ailes
Poétique:
-ouvrir son estuaire dans l’océan maternel
-militer pour l’été aux sexuels (hétérosexuel)
-dégager le bouton de rose des mauvaises herbes
Reproductif:
-faire don d’un milliard pour la postérité
Erudit:
-proposer une anamorphose de copule
Cuisine:
-dresser la table à 5 pieds
-préparer une salade salace
Ethnique:
-emboîter la poupée russe
-Rigolo ce n’golo n’golo!
Festif:
-coincer son Père Noël dans la cheminée

 Posted by at 1 h 04 min  Tagged with: