Didier Sicart ou comment se faire mousser avec l’éthique

Vraie brève, pour une fois: Sicart, président du Comité consultatif national d’éthique, accuse les centres de diagnostic prénatal (conseillent les parents sur la continuation d’une grossesse en cas de malformation), de flirter avec l’eugénisme et de renvoyer à une perspective terrifiante: celle de l’éradication.

Pas moins.

Monsieur Sicard n’a sans doute vu que de la stratosphère les bouleversements que représente un handicapé intellectuel dans une famille.
Rendez-vous quand la médecine sera capable de les éviter.
Les Cassandre de salon apparaîtront moins ridicules.

Handicap

LOI ! Transparence de l’information médicale

L’existence de liens entre un professionnel de la santé et un industriel doit désormais être énoncée lors de toute publication ou conférence.

Si nos tribunes ne vous ont pas encore convaincu du bien-fondé de cette mesure, lisez sur le site du Formindep l’histoire de cette petite fille américaine, diagnostiquée hyperactive et bipolaire à 2 ans!, traitée par neuroleptique, anti-épileptique et anti-hypertenseur, décédée à 4 ans de surdosage médicamenteux. Les médecins de l’hôpital où elle était suivie jugeaient le traitement approprié. Problème, caricatural, de références…

Conflit d interet

La cause de l'épidémie de mal de dos est connue!

Ce déclencheur a été d’autant plus difficile à trouver qu’il était masqué et bien séduisant.
C’est le repos.
Authentique. Faites un test simple: Mettez un sparadrap autour d’un doigt (sain) pour l’immobiliser 48H. Libérerez-le. Votre doigt est gourd et sensible. Une articulation est faite pour bouger. Continuer la lecture de La cause de l'épidémie de mal de dos est connue!

Télévisons le journal

L’intérêt du journal télévisé n’est pas l’information mais la propagande. Seul endroit où le spectateur est obligé de prendre connaissance de certains faits. Le lecteur abandonne vite un article qui heurte ses convictions. Le spectateur zappe moins facilement, accroché par les images. La brièveté du sujet évite la lassitude. Il est possible de lui inculquer, par petites touches, une information qu’il ne souhaite pas forcément recevoir.

Arme à double tranchant. Les ricains ont ingurgité la litanie des attentats. Ont appris la paranoïa par le petit écran. Ont soutenu massivement une guerre. Ont vu le drame quotidien pour les civils. Ont regretté… quand ils n’ont pas éteint le poste. A quel moment auraient-ils du l’éteindre?

L’éthique des journalistes est plus importante que celle des médecins. Son absence peut faire beaucoup plus de morts. Beaucoup plus de dépressifs.
Il n’y a pas d’Ordre des Journalistes. Pas d’instance éthique. Trop synonyme de censure. Pourtant il y a des règles morales reconnues. Personne n’accepterait de reconnaître qu’il fait de la propagande. Qu’il manipule les esprits.
C’est pourtant le cas quand un sujet est sur-traité. Quand une image-choc décide d’un reportage. Quand la violence suffit à rendre une histoire intéressante.

Nous comprenons en tant que parents l’importance de surveiller lectures et films de nos malléables enfants. Mais quand cessons-nous exactement d’être un enfant?

Inégalités d'accès aux soins: Le bourbier français

50 ans de politique sociale en France l’ont faite basculer de la solidarité à l’assistance. De la réduction des inégalités en matière de santé, à son aggravation (conclusion du Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire pour 2006).
Réactions: La CMU et l’aide médicale d’Etat ne suffisent pas. Il faut renforcer l’assistance en augmentant la rémunération des soins pour les plus défavorisés. Que d’idées novatrices!
Au quotidien, un médecin constate que les difficultés d’accès aux soins ne sont pas l’apanage des plus défavorisés, mais des petits revenus: justes assez élevés pour sortir du champ de la CMU, pas assez pour payer une mutuelle. Continuer la lecture de Inégalités d'accès aux soins: Le bourbier français

Le scandale des revenus des médecins libéraux

Charge des journaux après le rapport du Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance maladie: le revenu des médecins a progressé 3 fois plus vite que celui des salariés en l’espace de 14 ans.
Démagogie primaire et désinformation: Comment peut-on regrouper des revenus dont certains stagnent alors que d’autres flambent? Imaginons que chez les salariés le revenu des cadres supérieurs ait progressé de 20%, celui des employés de 2%, moyenne « satisfaisante » de 8%. Satisfaisant pour tous?
Contrairement à une idée reçue, il y a des écarts considérables entre médecins.


Apprenti magicien autant que chirurgien émérite,
le Dr Clumbott tente toujours le vieux tour de la nappe de table après chaque opération.

Continuer la lecture de Le scandale des revenus des médecins libéraux

Recherche: Le M.B.I., Medical Bureau of Investigation

Le boulet de la médecine fondée sur les preuves: La médecine, contrairement à la physique, ne privilégie pas les idées mais les faits. Discipline de l’approximation, elle cherche à rejoindre le cercle des « belles » sciences, où tout semble mis en équations. Elle ne fait pas que flirter avec Miss Statistique: elle est carrément collante. Elle utilise les dernières avancées de la physique dans ses examens et ses traitements. Mais elle ne favorise pas les théoriciens. Plutôt les laborieux assembleurs de faits. Inspecteurs du M.B.I. Continuer la lecture de Recherche: Le M.B.I., Medical Bureau of Investigation

Emissions TV santé: Gare!

Patiente vue aujourd’hui pour une épaule aiguë calcique. Calcification de l’épaule « éclatée » par un mauvais geste: Epaule « gelée » par la douleur et l’inflammation. Insuffisamment calmée par les médicaments. Pratiquant l’ostéopathie, je lui dis qu’il est impossible de toucher à une épaule aussi sensible. Je propose une infiltration. Surtout pas! me dit-elle. J’ai vu il y a quelques jours une émission santé parlant des infiltrations. Ca a l’air terriblement dangereux. Ils les déconseillent.

TV
Crâne à bâtir: Pour cerveau ou TV…
Continuer la lecture de Emissions TV santé: Gare!

Reconnaissance des ostéopathes: La déception.

Où en est-on de la reconnaissance des ostéopathes non médecins? La loi de 2002 devait rendre leur pratique officielle. Mais les décrets d’application ne sont pas parus. Ceux qui viennent d’être proposés au Conseil d’Etat, le 27 décembre, ne satisfont pas les revendications de certains ostéos, non-médecins installés et étudiants: Pas de reconnaissance d’une profession indépendante. Les techniques de manipulation peuvent être pratiquées indifféremment par médecins, kinés et ostéopathes, dixit le projet. Pas de diminution du temps de formation, 5000 heures nécessaires actuellement.

Injustice? Voyons cela dans le détail: Continuer la lecture de Reconnaissance des ostéopathes: La déception.

Généraliste ou spécialiste?

Lettre reçue: « Je n’ai toujours pas compris comment la sécurité sociale peut faire des économies… en exigeant le parcours de santé… J’ai 74 ans, j’ai trois spécialistes: rhumato, endocrinologue, cardiologue. Je ne vois pas comment un généraliste peut se substituer à ces trois médecins… Lorsque je souffre de mon genou… je ne vois pas l’intérêt de porter 21€ à mon généraliste pour qu’il me donne son accord pour aller chez mon rhumato… car il me semble bien que les spécialistes n’ont pas fait des études supplémentaires pour des prunes. Quant aux recyclages périodiques des généralistes je serai curieux de savoir combien d’entre eux s’y rendent?… »

Opinion suffisamment répandue pour y répondre en détail: Continuer la lecture de Généraliste ou spécialiste?

Déremboursement des médicaments: Une catastrophe?

Pas de panique. Les médicaments déremboursés n’ont jamais démontré avoir sauvé la moindre vie.
Même en tant que médicament de confort, leur effet propre est difficile à démontrer. Bien souvent leur évaluation n’a pas été faite de façon sincère et indépendante. Il existe une grosse machine marketing qui pousse à faire venir ces noms sous la plume des médecins.
Ces produits ont un effet pharmacologique peu puissant.. et un effet placebo (effet réel, lisez ceci sur le sujet). Très variable selon l’affection cible. Le déremboursement va tuer l’effet placebo, c’est sûr. Qui va continuer à prendre avec conviction un médicament dont on annonce « qu’il n’est pas assez efficace pour être remboursé »??
Mais ce n’est pas ainsi qu’on fabrique un bon placebo. De multiples produits sont achetés et avalés avec conviction alors qu’ils ont un dossier scientifique bien plus mince que ceux en cours de déremboursement. Ils sont pourtant souvent plus chers. Ils n’ont jamais fait l’objet d’une demande de remboursement. Les utilisateurs ont l’impression d’avoir découvert un produit mystère, peu connu et réservé aux mieux informés, vanté par des gens qu’ils connaissent bien et pas par ces laquais de l’industrie! L’effet suit la Foi.
L’homéopathie est une belle invention mais n’aurait jamais du être remboursée. C’est la faute qui pourrait l’envoyer aux oubliettes.

Prothèses: L'heure du choix

La prothèse est une pièce artificielle destinée à remplacer tout (prothèse totale) ou partie d’une articulation.

La circonstance la plus fréquente est l’usure complète du cartilage articulaire par l’arthrose. Viennent ensuite les fractures qui seraient mal réparées par une simple immobilisation, les arthrites rhumatismales destructrices, les nécroses osseuses (infarctus de l’os), les tumeurs…
Quand faut-il décider de passer à la prothèse? Lire la suite…

Notre information est-elle objective?

L’information est rarement présentée sans intervention de moralité, et de positionnement positiviste ou négativiste. Systématiquement elle est accompagnée d’un jugement, voire de conseils. « Ce cheval est blanc » n’intéresse pas grand monde. « Il a une couleur magnifique » éveille davantage l’intérêt. « Tu devrais faire une photo de ce superbe cheval blanc » fait basculer dans l’information relationnelle. Lire la suite…

Un oeil critique

de Goossens

Information: Le groupe émet-il une opinion moins trompeuse que l’individu?

De quel groupe parlons-nous? Car il en existe 2 types bien différents: le groupe de consensus et celui d’échange.
Le groupe de consensus est-il plus fiable que l’individu? Il y a autant d’influences différentes chez un individu que dans un groupe, la caractéristique individuelle étant d’accorder un poids particulier à chaque influence… et dans certains cas de les supprimer complètement. C’est aussi une aptitude très individuelle que de réunir ces influences et d’en tirer un cheminement logique et juste. Parfois ce cheminement ne peut pas être suivi par d’autres membres du groupe, c’est très net pour les sciences fondamentales, maths et physique. Continuer la lecture de Information: Le groupe émet-il une opinion moins trompeuse que l’individu?

Dangers du web santé: "J'ai une rupture du mur vertébral postérieur"

Un exemple arrivé à l’une de mes patientes: sa radio cervicale indiquait une « rupture du mur vertébral postérieur ». Tapant ces termes sur Google, la malheureuse s’est retrouvée sur des sites de chirurgie orthopédique où on lui indique l’intérêt de remplir sa vertèbre de ciment! En fait sa vertèbre n’était aucunement fracturée. Le radiologue voulait dire « rupture de l’alignement des murs postérieurs vertébraux », qui témoigne d’une usure du disque ou d’une petite entorse cervicale. 48 heures de sueurs froides avant que je lui explique la différence…


Vous mangez trop de fibres

Ostéoporose en 2006: Qui doit se traiter et comment?

L’ostéoporose est le type même de la maladie qui fait peur avec des chiffres. Pas de symptômes alarmants et vitaux comme les affections cardiaques. Pas de déchéance ou d’agonie frappantes comme les cancers. Pas de paralysie poignante comme les affections neurologiques. Même pas de douleurs chroniques comme l’arthrose. Avec l’ostéoporose, on casse plus facilement, c’est tout.

4 femmes sur 10 atteignant l’âge de la ménopause feront une fracture liée à l’ostéoporose avant la fin de leur vie. C’est le chiffre le plus parlant. Servi brut, c’est celui qui sert à inquiéter les populations et surtout les médecins qui les traitent…
Précisons un peu le contexte: L’information sur les risques de l’ostéoporose est promue essentiellement par les laboratoires fabricants des médicaments dédiés, et par des organismes scientifiques comme l’IOF et le GRIO, qui sont parmi les plus liés à l’industrie pharmaceutique. Lire la suite…