Mar 262016
 

Les deux feuillets les plus internes des méninges sont adhérents sur le cerveau parce qu’il n’est pas sensé valser dans la boite crânienne. Tandis que les racines nerveuses issues de la moelle épinière doivent parfaitement libres, en particulier sur les parties les plus mobiles du rachis, qui peuvent les étirer considérablement. La perte de ce mouvement pose des problèmes graves. Par exemple les personnes touchées par une fibrose péridurale post-opératoire souffrent en permanence d’une sciatique insupportable.

 Posted by at 13 h 46 min

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)