Une réflexion sur « Pourquoi les biothérapies sont-elles si chères ? »

  1. Il s’agit bien entendu d’un secret de polichinelle.
    « On » a décidé que les biothérapies étaient chères.
    Après avoir défini par des études de marché quels étaient les domaines porteurs, les maladies chroniques très répandues ou des maladies presque orphelines, un screening de molécules est effectué par des laboratoires connus ou par des petites structures, puis, une fois la molécule isolée, avec ses isomères et autres, elle est vendue à des laboratoires capables de les développer sur le plan clinique non sans que les territoires de ventes n’aient été pré établis (l’Europe, le Japon, les US). les chiffres de recherche (intendance, honoraires des « expérimentateurs ») sont gonflés, on insiste sur les molécules mortes en route pour cause d’inefficacité et / ou d’effets indésirables, on fait du marketing (désignation et fabrication de key opinions leaders mondiaux puis par zones de chalandises, infiltration des agences, sensibilisation des politiques dont le territoire d’élection sera choisi pour les usines, articles écrits pour des journalistes, congrès, et cetera). Le prix sera élevé, la marge forte (95 % de marge brute).
    Simple

Répondre à docteurdu16 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *