Une réflexion sur « L’odieux FDG revient ! »

  1. A l’évidence j’utilise pour les scénarios de Flagrant Des Lits une persona misogyne. Cela fait-il de moi un misogyne ? Ces étiquettes nous permettent de cataloguer les gens avec d’autant plus de facilité qu’elles sont uniques. Voir l’article précédent sur les repères psychologiques dans « Spirit-display ». Mais un gros vicieux n’est pas seulement un gros vicieux, il peut avoir de grandes qualités humaines si le reste de sa polyconscience veille, de même qu’à l’autre extrémité du spectre un homme de grande vertu n’est jamais que de grande vertu…

    La misogynie va disparaître en une génération, devant l’évidence que les femmes, si elles sont différentes, n’ont pas de performances globalement inférieures à celles des hommes, voire sont mieux adaptées à la société actuelle, où il devient moins nécessaire de saisir son gourdin pour faire le ménage autour de soi.
    Etonnamment la similitude des aptitudes va pour les femmes jusqu’à mimer les comportements machistes typiquement masculins jusqu’à présent. Si c’est un homme qui le dit, attendez-vous messieurs à voir encore brandi l’épithète de la misogynie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *