août 282011
 

N’avoir que des idées originales est très simple : Perdez toute mémoire.

A contrario, une excellente mémoire donne l’impression que la vie est se balader dans les pages d’un dictionnaire.
Tenons cette mémoire à la bonne distance, ni trop vide ni trop influençante, en un mot : accessible.

Une intelligence artificielle qui prétend à nos performances ne doit pas disposer d’une grande étendue de mémoire permanente. Mieux vaut qu’elle pioche à la demande dans des annexes mémorielles chargées d’informations basiques, de façon à réanalyser celles-ci en fonction d’un nouveau contexte, et n’accorder à chaque acquis fixé en mémoire centrale qu’une note provisoire sur une échelle de certitude.

C’est ainsi que nous fonctionnons, malheureusement avec la terrible lenteur de l’influx neurologique, si bien que les plus vastes mémoires prennent très peu de décisions, et à une vitesse qui les fait surgir dans le vide, loin du moment où elles sont nécessaires.

 Posted by at 9 h 29 min

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>