Psycho-médecine du travail

Le travail est toujours contraint,
par une force méchante, une incitation alléchante,
ou sa propre fatuité.

Ce qui fait la puissance de ces obligations est leur proximité avec vous-même.
Regardez l’étonnante différence entre un élève assoupi au milieu d’un cours sans enjeu,
et sa fébrilité sur la copie d’un concours, pourtant un cours con,
mais grand aiguillage de sa vie.

Regardez les artisans cloutiers de Zola,
engagés dans une compétition pour le plus beau cabochon,
frappant des heures avec enthousiasme un minuscule bout de métal,
activité qui déprimerait n’importe qui dans tout autre contexte.

Créativité et valorisation de soi:
Comment chaque poste de travail n’est-il pas encore analysé sous cet angle,
bien plus important que celui de la sécurité?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *