La souffrance

La souffrance a une utilité indiscutable.
C’est l’une des méthodes les plus efficaces pour casser ses schémas mentaux
et se reconstruire, décrit comme la résilience.
A ce titre c’est une psychothérapie.

Sa mauvaise réputation vient du mésusage par autrui:
Sadisme, quand l’objectif est pur plaisir de destruction.
Manipulation égocentrique, quand on fait souffrir l’autre
pour le reprogrammer dans le sens de ses propres souhaits.

fond_d_ame

Voyez ici toute l’étendue de cette utilisation perverse de la souffrance,
de la révulsante torture physique entre les mains du bourreau
à la banale souffrance morale infligée à un proche
pour qu’il se comporte comme on l’espère.

S’infliger de la souffrance à soi-même
provoque un rejet animal chez la plupart d’entre nous,
pourtant la méthode a été régulièrement utilisée à travers les âges
et plutôt par des individus de conscience élevée.
Flagellations, privations, même l’isolement,
souvent présenté superficiellement comme désir de ne plus voir les autres
est aussi celui de s’infliger la souffrance de ne pas les voir:
Il se manifeste quand vous refusez tout contact
y compris ceux que vous appréciez en temps normal.

L’addiction à l’alcool, les drogues, comporte, au-delà du plaisir immédiat,
un désir de souffrance, quand on sait parfaitement
que l’on s’inflige des dégâts physiques, et même,
à la fin de chaque béate hébétude, la souffrance morale
de se retrouver devant les débris peu glorieux de son existence.

Voyez ainsi que nombreux, finalement, sont ceux qui utilisent
l’aiguillon de la souffrance sur eux-mêmes,
sans grande méthode la plupart du temps.
Pas facile de fourrager avec des outils grossiers dans ses propres circuits.
Qui, en fait, est aux commandes?
Croyez-vous au Grand Programmateur?
Votre « volonté », s’il faut dorer et cerner ainsi le centre de votre être,
travaille sur des calques… championne de l’émulation.

Soyez donc très attentifs au choix de votre entourage,
et en même temps n’y cherchez pas la liberté.
La souffrance est, semble-t-il, ce qui donnera
la plus grande originalité au résultat.

Qu’y a-t-il derrière la souffrance?
souffrance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *