Juin 272009
 

Quand, à 20 ans, vous passez de 1 heure à 30 heures de course par semaine pour un entraînement de compétition, les facteurs mécaniques sont la cause phare de votre tendinite.

Tout différent après 35 ans: Les troubles métaboliques pointent leur nez, votre ventre s’est arrondi sans que l’évènement vous paraisse heureux, et la tendinite est survenue sans surmenage apparent.

Les facteurs mécaniques existent toujours: les kilos superflus, c’est le supplice du pal pour votre tendon.
Mais il est aussi fragilisé par des dépôts de globules de graisse et de cristaux de cholestérol, ces derniers parfois à l’origine d’une inflammation chronique.

Certaines tendinites se révèlent ainsi sans prévenir, après la cinquantaine, par une rupture spontanée du tendon d’Achille: vous vous cassez la figure, et vous retournez pour chercher le bandit qui vient de vous assener un grand coup de barre dans le talon.

Mais vous êtes seul…
avec ces kilos à éliminer.

Bientôt, sur les emballages…
manger_tue

 Posted by at 6 h 21 min

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)