Mar 302009
 

Nous lui déférons le contrôle de notre esprit.
Mais ce contrôle existe-t-il?

Voyez comment un objet, une musique, une situation,
peut vous engloutir sous la marée d’un souvenir enfoui,
les yeux obscurcis de mélancolie,
et vous laisser avec le même sentiment de perte
qu’un poisson échoué sur la grève.

Ces souvenirs survenant à l’improvise
montrent l’étendue des zones dormantes
auxquelles n’accèdent que nos rêves.

La conscience existe-t-elle?

« Ca vous dirait de frapper avant d’entrer? »

Les reconnexions nous changent,
parfois profondément.
Ainsi le hasard d’une rencontre même avec l’inanimé
modèle notre caractère.

Y a-t-il réellement un guide aux rênes de notre esprit,
ou est-il une coquille de noix emporté par le torrent
des évènements de notre vie?

Empoignez le bouquet de vos neurones d’une main ferme!
Sinon la responsabilité
est tuée.

 Posted by at 8 h 01 min  Tagged with:

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)