Injection "d'huile" dans le genou: N'attendez pas!

L’essentiel:
-La viscosupplémentation du genou n’est pas un traitement de 2ème intention.
-L’expérience quotidienne le montre. Reste à le prouver par des études difficiles à mettre en place.

Enquête sur l’utilisation par les rhumatologues de la viscosupplémentation dans l’arthrose du genou. Conclusion: Pratiqué surtout dans les formes assez évoluées et après échec d’un traitement classique par anti-inflammatoires et infiltration corticoïde.

La viscosupplémentation « sort » difficilement ses preuves d’efficacité. En cause: la faiblesse des études menées. Derrière:
-La non-brevetabilité du produit, si bien que le labo qui lance l’étude travaille aussi pour ses concurrents,
-Le coût des vraies études, individualisant les conditions d’efficacité en fonction des stades de l’arthrose et des habitudes de vie du patient.

Ces lourdes études n’existent pas encore, et les recommandations contrastent avec l’expérience quotidienne, qui se résume ainsi:
Le résultat est d’autant plus spectaculaire et durable que le patient a une arthrose vue précocément, n’a pas de lésion instable, et est encore actif.
Cf Pour les adhérents
Article complet sur la gonarthrose.
En d’autres termes l’arthrose terminale n’est pas la meilleure indication. C’est palliatif et fait seulement parce que la prothèse a des suites difficiles et fait reculer les patients.

Attendre un pincement articulaire pour graisser un genou, c’est comme il y a 20 ans, attendre la première fracture pour traiter l’os fragilisé.

Des études récentes et indépendantes montrent l’inefficacité des anti-arthrosiques de fond vantés par leurs fabriquants, glucosamine et chondroïtine, dont les beaux jours viennent surtout de l’absence de concurrence d’un produit réellement chondroprotecteur.

Le graissage nécessite 3 aiguilles, mais avec de l’entraînement la petite orange suffit, ne pénètre que de quelques millimètres, n’est pas plus douloureuse qu’un vaccin. Les professionnels devraient apprendre les techniques de mobilisation qui permettent d’obtenir un résultat instantané sur la fonction articulaire.

A faire bien avant la stagnation au fauteuil après une longue histoire de marches douloureuses et décourageantes.

La page complète sur la viscosupplémentation dans l’arthrose

3 réflexions au sujet de « Injection "d'huile" dans le genou: N'attendez pas! »

  1. je suis du cote de arles dans les bouches du rhone,pour la viscosupplementation,ou est ce qu il y a un medecin qui la pratique ce serait pour ma mere qui a de l arthrose aux genoux,merci par avance pour la reponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *