Ostéoporose en 2006: Qui doit se traiter et comment?

L’ostéoporose est le type même de la maladie qui fait peur avec des chiffres. Pas de symptômes alarmants et vitaux comme les affections cardiaques. Pas de déchéance ou d’agonie frappantes comme les cancers. Pas de paralysie poignante comme les affections neurologiques. Même pas de douleurs chroniques comme l’arthrose. Avec l’ostéoporose, on casse plus facilement, c’est tout.

4 femmes sur 10 atteignant l’âge de la ménopause feront une fracture liée à l’ostéoporose avant la fin de leur vie. C’est le chiffre le plus parlant. Servi brut, c’est celui qui sert à inquiéter les populations et surtout les médecins qui les traitent…
Précisons un peu le contexte: L’information sur les risques de l’ostéoporose est promue essentiellement par les laboratoires fabricants des médicaments dédiés, et par des organismes scientifiques comme l’IOF et le GRIO, qui sont parmi les plus liés à l’industrie pharmaceutique. Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *