Vous trouverez ici des conseils spécifiques à la randonnée et particulièrement au milieu calédonien. Les conseils médicaux se trouvent sur le blog Rhumatopratique et pour les versions détaillées sur le site adhérents.

L’esprit de la traversée
Modifiez vos attentes sociales lorsque vous randonnez en Nouvelle-Calédonie. En France les régions traversées sont fortement habitées, les sentiers très fréquentés. Les habitants des abords seraient désespérés si chaque marcheur sonnait à leur porte pour les saluer. Vous ne cherchez donc pas activement à les rencontrer.
En Nouvelle-Calédonie, c’est le contraire. La brousse est peu peuplée. Les habitants apprécient les visiteurs. En ne les cherchant pas, ils s’offusquent que vous ignoriez ainsi leur existence. Participez donc à la vie locale. Passez une nuit sur place. Arrêtez-vous pour dire un mot aux gens.
C’est d’une importance capitale, ne serait-ce que pour la survie de ces sentiers. Ils sont partie de la terre des personnes. Ils sont un pouls qui bat. Si ces artères n’alimentent rien de l’organisme local, celui-ci ne les entretiendra pas. En Calédonie, la terre est la personne.

*

Les fourmis électriques
parasitent désagréablement des zones de plus en plus vastes de forêt calédonienne. Elles sont un accident écologique, le territoire ne connaissait pas ces minuscules bestioles agressives. Soupçonnez-les si vous traversez un bois et que ça vous démange dans le cou après vous être un peu accroché aux troncs minces. En les secouant vous avez fait tomber les bestioles sur votre tête. Il est prudent, ainsi, d’avoir un chapeau à large bord, même en forêt. Si vous vous faites dévorer, pas de panique. Les fourmis sont minuscules et ne résistent pas à l’écrasement. Frottez-vous énergiquement les zones irritées. Attention, si vous êtes tête nue, vous serez encore en train de vous démanger au bout de plusieurs minutes, pour une raison simple : une partie est tombée dans vos cheveux et continue de descendre dans votre cou. Frottez donc vigoureusement aussi la chevelure.
Attention si vous avez des animaux avec vous. Les fourmis sont dangereuses quand elles leurs tombent dans les yeux. Ils ne peuvent s’en débarrasser. Les animaux sauvages en deviennent parfois aveugles.