Mégarando 2012 : catastrophe

Classé dans : Sports | 0

Si la générosité des bénévoles sur la Mégarando est toujours proverbiale, l’organisation a fait des choix malheureux : kids de moins de 10 ans et adultes désireux d’une épreuve vraiment sportive lancés dans le même créneau horaire sur la même piste étroite et difficile, voilà une très mauvaise idée. Résultat : goulots d’étranglements, queues à toutes les traversées de ruisseau qu’un VTTiste entraîné passe sans ralentir, gêne des enfants en difficulté comme des adultes : heureusement que la clientèle de cette épreuve est très cool sinon beaucoup auraient pété les plombs. Sans doute le problème était-il prévisible en n’offrant pas de terrain de camping sur place : beaucoup de ceux partis de Nouméa sont arrivés tard et les partants du 25kms se sont mélangés aux familles du 10kms. N’était-il pas possible de faire des circuits indépendants ? Ou une partie commune sur une route assez large pour permettre le doublement ? Ces choix d’organisation nous ont privé du plaisir habituel de cette épreuve polyvalente. On sent qu’il ne faut pas dépasser le millier de participants. Pourtant le budget récolté, non négligeable, devrait permettre de décongestionner ce métro bondé que devient le départ de la course.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *