Pourquoi est-ce je pense ‘cette’ pensée et pas une autre?

Votre question est l’occasion de revenir sur cette idée un peu étrange et très partagée : que « Je » est autre chose que l’espace de mes pensées. Que peut-il être de différent ?

Une âme ? Une âme est un désir d’éternité et non une explication de l’expérience consciente.

Un fil de pensée pourrait-il exister sans ce supplément d’un « Je » ? Certains font cette hypothèse avec le ‘zombie philosophique’, chez qui les processus mentaux ne procurent aucune expérience consciente. Mais nous ne connaissons pas de zombie philosophique et même les animaux dotés d’un système nerveux bien plus réduit que le nôtre semblent éprouver une expérience consciente.

‘Cette’ pensée et pas l’autre occupe mon esprit parce que mes processus neuraux sont en train de former ‘cette’ pensée-là. Cette explication est certaine, puisque si un stimuli externe s’ingérait dans le processus il ferait naître instantanément une pensée différente dans mon esprit.

Reste à savoir s’il existe un « Je » indépendant qui observe le processus. Non. Cette impression est tout à fait universelle et bien réelle, mais elle n’est pas indépendante. Elle repose sur deux phénomènes :

1) L’un est classique : les réseaux neuraux s’observent les uns les autres. Il est possible de considérer l’une de ses propres pensées, d’observer son reflet mental.

2) L’autre est plus difficile à saisir : mes pensées ne sont pas l’affichage d’un ordinateur exécutant un programme pour un utilisateur. Je suis l’intégralité du processus. Je suis sa fusion dans une ‘sortie’ appelée conscience, qui est aussi un contrôle. La fusion n’est pas réductible à ses constituants. C’est un niveau d’information supplémentaire, le niveau d’intégration des constituants.

C’est le conteneur entourant le contenu. Même en l’absence de pensées dirigées (l’esprit dans le vague), le conteneur est présent. L’ensemble vide existe, sans contenu.

Vous pouvez ainsi comprendre pourquoi vous avez ‘cette’ pensée mais aussi pourquoi vous avez l’impression d’être quelque chose de plus qu’elle.

*

2 réflexions au sujet de « Pourquoi est-ce je pense ‘cette’ pensée et pas une autre? »

  1. Merci pour cette explication que je trouve particulièrement claire et à laquelle j’adhère.
    Toutefois je trouve « imprécis » le passage : les réseaux neuraux s’observent les uns les autres.
    Est-ce qu’il vous serait possible de préciser ce que vous entendez par là?
    Merci et bonne journée

    1. Deux approches explicatives complémentaires :
      1) Ontologique: l’information des réseaux neuraux est intégrée, c’est-à-dire que chaque état d’excitation neural dépend de celui des autres neurones du groupe et inversement (mais d’une manière asymétrique pour chaque relation) Cf théorie des réseaux. De même l’état d’un groupe est intégré à ceux des groupes de même niveau. C’est une organisation hiérarchisée.
      2) Epistémique: Conscience de soi. Le cerveau est capable de s’observer fonctionner. Il s’auto-représente. Des niveaux d’information en modélisent d’autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *