Quelle est la différence entre être intelligent et être intellectuel?

Tout le monde désire être intelligent, ce qui n’est pas le cas pour ‘intellectuel’. Le terme est en partie péjoratif. Pourquoi donc ?

L’intelligence est la capacité à synthétiser différentes informations. Celles-ci peuvent être contradictoires, ou sembler étrangères les unes aux autres. L’intelligence est de surmonter ces difficultés dans un concept synthétique qui les dissimulent sans les faire réellement disparaître.

L’intellectuel est un esprit occupé par des concepts synthétiques, ce qui lui fait parfois perdre de vue les conflits qui en sont à l’origine. La solution a gommé les conflits et incohérences précédentes. Pourtant est-elle entièrement satisfaisante ? N’en existe-t-il pas d’autres possibles ?

Pour des personnes qui éprouvent toujours les conflits résolus par l’intellectuel, la solution académique peut sembler médiocre, ou être un fast-food mental insipide. L’académicien a appris sa solution, il n’a pas vécu ni éprouvé le conflit d’origine. Il s’aveugle éventuellement à d’autres méthodes efficaces pour le résoudre.

J’oppose ainsi l’académicien à l’inventeur. Les deux sont très intelligents ; le premier tend à digérer, classifier, synthétiser les savoirs existants, tandis que le second tend à produire des savoirs nouveaux à partir des données initiales.

Les deux sont des intellectuels mais utilisent très différemment leur intelligence. L’académicien clôt les représentations autour d’un sujet, avec un regard épistémique. Tandis que l’inventeur ouvre l’éventail des représentations potentielles en ajoutant la sienne, avec un regard ontologique.

Ces deux activités mentales sont complémentaires et indispensables. Les esprits les plus intelligents sont ceux capables d’alterner entre les deux regards, pour ajouter de nouvelles synthèses par dessus les existantes.

*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *