Si 90% de nos atomes sont différents de l’année précédente, comment pouvons-nous maintenir la mémoire? Sous quelle forme la mémoire est-elle stockée dans nos neurones? Si nous perdons jusqu’à 90% des neurones, ne perdrons-nous pas environ 90% de notre mémoire des années précédentes?

Prenez 100% des atomes qui vous constituent, secouez-les dans tous les sens jusqu’à ce qu’il ne reste rien de leur arrangement initial. Nous avons bien la même collection d’atomes, mais cette pâte constituée à 70% d’H2O est-elle encore vous ? Pas vraiment, n’est-ce pas ?

Prenez 100% d’atomes similaires aux vôtres (mais pas les vôtres), recrutez la troupe de lutins du Père Noël et arrangez les atomes exactement de la même manière que les vôtres. Pensez-vous que le résultat soit vous ? Oui, selon toutes les probabilités, puisque c’est ce processus qui a lieu progressivement dans la réalité.

Biologie, physiologie, psychologie, nous ne sommes que relations.
Votre choix de l’atome comme fondement inaltérable de la matière est d’ailleurs arbitraire. Au bout d’un an nous avons quelques atomes de carbone 14 qui ont définitivement muté. Et 90% de nos atomes feront toujours partie des mêmes radicaux moléculaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *