Les idées partagées des humains peuvent-elles être considérées comme des fragments de conscience cherchant à se reproduire à travers leurs hôtes ?

Si vous pensez à la conscience comme une sorte d’univers parallèle habité par une foule d’idées, et nos esprits des niches où elles viendraient se promener, vous êtes dans une métaphysique très personnelle qu’aucun savoir scientifique n’est venu étayer.

Nul besoin cependant de recourir au mysticisme pour savoir que les idées s’implantent, se reproduisent, sont virales. Je n’ouvre jamais un livre sans m’être mis un préservatif sur la tête 🙂 Ce n’est pas en rapport avec la nature de la conscience, mais plutôt celle des contenus inconscients. Un concept est mimétique. Pour simplifier disons que si une idée étrangère trouve un terreau fertile dans votre esprit, elle s’y implantera volontiers. Question d’organisation de votre structure mentale. D’autres concepts seront vivement repoussés. Nous ne sommes pas colonisés par n’importe quoi. L’esprit est utilitaire. Il doit garder une cohérence identitaire.

La conscience est un espace d’intégration, d’observation et de synthèse, situé au-dessus de ces implantations conceptuelles. Elle les fusionne. Elle peut présenter les plus belles idées aux autres, comme ses bébés. Mais c’est plutôt une activité parentale. Vous n’êtes pas sous l’emprise d’un alien qui se serait incrusté dans votre cerveau. C’est plutôt votre identité maternelle qui adopte un nouvel enfant (l’idée séduisante) et tente de lui offrir le meilleur avenir.

J’espère que vous prendrez soin de ce rejeton que je vous propose 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *