Reprise d'une activité sportive: nouveaux conseils

Ce sujet populaire concerne aussi bien le sportif d’âge mûr à la recherche d’une remise en forme, que l’accidenté, empêché de pratiquer pendant une longue période.
Suite à de nombreuses questions, nous avons précisé 2 concepts essentiels pour la reprise, particulièrement quand le sport demande des gestes vifs voire violents: sports de raquette, de lancer, de smatch, de combat, de danse…): la relance de l’anabolisme d’une part, et le recentrage articulaire actif d’autre part. Suite pour les adhérents… ou adhérez…

Sous acide filozophique, tome 1, offert aux adhérents

Le 1er tome d’un ouvrage impertinent, Sous acide filozophique, en attente de publication, est offert exclusivement aux adhérents ici en format pdf.
Un ouvrage de réalisation personnelle plein d’aphorismes et d’humour, qui aborde aussi bien la médecine que les grands problèmes philosophiques.
Mais… tout est-il bien véridique?…
A vous de cherchez.

S’il y a une demande, je réaliserai un hyper-livre:
Chaque article numéroté sera repris dans un post individuel dans un forum réservé aux adhérents, où vous pourrez exprimer vos commentaires… ou votre incompréhension !

Quand la lombalgie revient sans effort…

Le « blocage vertébral », qui regroupe des lésions discales débutantes et des dysfonctionnements vertébraux sans lésion vraie, est habituellement bien amélioré par un ostéopathe.
Mais que faire si la douleur revient fréquemment, sans effort ou activité inhabituelle de votre part, ou pour des sports qui ne vous posaient pas de problème auparavant?
Très souvent, il existe une instabilité vertébrale, favorisant la chronicité du dysfonctionnement. Description et traitement ici…

Du nouveau dans la fibromyalgie. Une réflexion sur la sortie.

Q: Comment se présente la douleur de la fibromyalgie?
Dr L:
La douleur est ressentie en permanence, de façon tout à fait anormale et sans lésion organique en rapport. Elle majore aussi beaucoup la douleur « normale » de pépins physiques bénins, entraînant des thérapeutiques excessives par certains médecins. Heureusement, les patientes apprennent vite à s’en méfier. L’excès inverse est également fréquent: il est difficile de reconnaître une vraie douleur « alarme » au milieu de toutes celles de la fibromyalgique, et il est important que les patientes apprennent à préciser pour le médecin les douleurs qu’elles estiment inhabituelles au milieu de leurs sensations toujours très riches… en prenant un peu de recul si elles en découvrent une chaque semaine… sinon elles diluent l’attention du médecin le plus dévoué !

Q: On n’a toujours pas trouvé la cause de la fibromyalgie. Pensez-vous qu’il existe un agent déclencheur précis? Quel est à votre avis le mécanisme d’installation des douleurs?
Dr L:
La fibromyalgique est très sensible mais peu sensitive (…)

Q: La fibromyalgie, est-ce une affection psychiatrique ou non?
Dr L:
Aucune maladie n’est indépendante de considérations psychologiques. Le rapport perverti à la maladie commence, enfant, par une journée de fièvre à 40° où l’école est remplacée par sa mère pour soi tout seul ! C’est bien plus vrai pour les maladies chroniques, et les problèmes psychiatriques dans la fibromyalgie sont davantage liés au traitement de la maladie par les patientes que cause proprement dite de leurs troubles. (…)

Q: L’exercice physique améliore-t-il la fibromyalgie?
Dr L:
Pas vraiment. Il est recommandé pour éviter un handicap lié à l’inactivité, mais on constate en pratique que les patientes sont très peu statiques malgré leurs douleurs, comme si elles s’asseyaient à chaque fois sur un tapis d’aiguilles -> elles ne deviennent pas handicapées physiquement, au contraire: elles bougent davantage que les autres à l’âge de l’arthrose et se tirent mieux des douleurs du vieillissement, qui ne majorent pas grand chose sur un fond douloureux déjà vif.
Les résultats de l’exercice physique dépendent néanmoins de son intensité. Il est inefficace parce qu’abandonné avant d’avoir pu durablement modifier la gradation de la douleur.

Q: Alors, quel traitement recommandez-vous?
Dr L
: La regradation sensitive. (…)

L’article complet pour les adhérents…

Craquements, grincements, "sable" dans les articulations, quelle signification?

Sommaire:
Les bruits du squelette: Indiquent-ils des problèmes, même en l’absence de douleur?
-Le craquement
-Le grincement
-Les crépitations
-L’impression de « sable » articulaire
-Le claquement
Pourquoi ces bruits apparaissent-ils à un moment donné?
Sont-ils un signe avertisseur de dysfonctionnement et ultérieurement de maladie?
Article pour adhérents…

La grande histoire naturelle de la colonne vertébrale

L’essentiel:
-A quoi sert la colonne vertébrale?
-Les courbures: anomalies et conséquences.
-Le disque: pas si différent des autres articulations.
-Le déséquilibre agression-réparation.
-Les efforts sont-ils bons ou mauvais?
-Qu’est-ce ça devient avec l’âge?
-Les médicaments: Utiles?
-La hernie discale est-elle toujours grave?
-Finalement, comment ne plus souffrir du dos?

Pour les adhérents…
ou
adhérez…

FAQ Genou ménisque arthroscopie viscosupplémentation

Des questions libres:
L’IRM montre à la fois un ménisque abîmé et de l’arthrose. Faut-il faire une arthroscopie?
Les ménisques sont-ils indispensables? Quels problèmes si on les enlève?

Pour les adhérents:
Les injections de hyaluronate (viscosupplémentation) ne marchent pas toujours. Pourquoi?